L’amende de 2,4 milliards de dollars de Google représente «une petite somme d’argent» pour le géant de la recherche automobile, d’après les 5 juges de Western Union évaluant son attrait pour la sanction européenne. Colm Macintosh Eochaidh, un juge irlandais, a fait allusion à temps à quelques-unes des procédures concernant la salle d’audience de base de l’UE à Luxembourg, où des milliers de milliards de dollars se battent contre des régulateurs qui l’ont condamné à une amende en 2017 pour discrimination injuste par opposition à des recherches d’achat de plus petite taille. concurrents. M. Macintosh Eochaidh a exhorté l’avocat de Google à visualiser qu’il avait réalisé des économies de 120 € dans sa poche arrière, mais a été condamné à une amende de 2,40 € pour avoir diminué certains déchets. « Souhaitez-vous sauter les 2,40 €? » s’enquit l’évaluation. L’avocat de Google, Christopher Thomas, a répondu qu’il serait, dans cet incident hypothétique, « frappé de la découverte de l’infraction », ce qui sera « un problème extrêmement grave ». M. Mac Eochaidh a également contredit l’affirmation de Google selon laquelle la salle d’audience ne pourrait pas améliorer une amende sans la demande des autorités de réglementation, expliquant comment le tribunal pourrait éventuellement déterminer à cette fin. Une décision définitive à l’intérieur de la situation judiciaire pourrait être plusieurs semaines de côté. Ce n’est pas la toute première fois que M. Mac Eochaidh aiguille Yahoo au cours des trois jours d’audiences sur l’attractivité. Jeudi, seo il a déclaré qu’il était absolument « parfaitement évident » que l’entreprise avait fait la promotion de ses propres services professionnels et rétrogradé d’autres – une étape vitale pour l’UE. L’audience sur les moteurs de recherche est de loin la situation la plus médiatisée avec laquelle M. Macintosh Eochaidh continue d’être impliqué étant donné qu’il a rejoint le tribunal luxembourgeois en 2017. Il a fait un statut en Irlande pour avoir déclenché une enquête sur l’organisation de l’approbation et la corruption gouvernementale qui a révélé des obligations créées envers les ministres du gouvernement fédéral. L’ordinateur Apple Eochaidh a exhorté le professionnel de la justice de Google à imaginer qu’il avait réalisé des économies financières de 120 euros dans le budget arrière, mais a été condamné à une amende de 2,4 euros pour avoir perdu des déchets. « Souhaitez-vous sauter les deux,4 euros? » l’évaluation demandée. L’avocat de Google, Christopher Thomas, a répondu qu’il serait, dans cet incident hypothétique, « frappé par le constat d’infraction », ce qui serait « une très grave différence ». Macintosh Eochaidh a également contredit l’affirmation de Google selon laquelle cette cour ne pourrait pas augmenter considérablement sans la demande des régulateurs, expliquant comment la salle d’audience pourrait décider d’y parvenir. Un jugement définitif dans la salle d’audience peut être dans plusieurs semaines.

J’ai passé une bonne partie de mes 35 années en tant qu’analyste économique et financier à m’interroger sur l’Italie. L’étude de son économie a été ma première affectation dans cette entreprise – en fait, l’Italie a été le premier pays étranger dans lequel je me suis envolé. Je viens de rentrer de vacances dans les Pouilles et la Basilicate. Au fil des décennies, la question n’a jamais vraiment changé: comment un pays aussi merveilleux peut-il trouver une lutte si perpétuelle pour réussir? Pendant ce temps, l’Italie a opposé un gouvernement faible à un secteur privé remarquablement adaptable et à une prouesse particulière dans la petite industrie. Optimiste par nature, j’ai généralement cru que ces forces l’emporteraient et que l’Italie prospérerait malgré tout. Dans les jours qui ont précédé l’union économique et monétaire de l’Europe, cependant, elle disposait d’un type de flexibilité qui lui fait défaut: une monnaie, qu’elle pourrait parfois dévaluer. Ces injections périodiques d’une plus grande compétitivité ont été d’une grande aide pour Fiat et d’autres gros exportateurs, ainsi que pour les petites entreprises. Le reste de l’Europe avait des sentiments mitigés quant à cette volonté de restaurer la compétitivité par la dévaluation – c’est-à-dire à leurs dépens. Lorsque les discussions ont commencé sur le verrouillage des taux de change de l’Europe et le passage à une monnaie unique, les avis étaient partagés entre les autres partenaires, notamment l’Allemagne et la France, sur ce qui serait dans leur propre intérêt. De nombreux conservateurs allemands, dont certains à la Bundesbank, doutaient de l’engagement de l’Italie à une faible inflation, qu’ils voulaient consacrer comme principal objectif monétaire de l’Europe. En revanche, laisser l’Italie hors de l’euro rendrait sa propre compétitivité vulnérable aux dévaluations occasionnelles de la livre. En fin de compte, bien sûr, la décision a été prise de faire entrer l’Italie. Les règles budgétaires adoptées en même temps – y compris la promesse de maintenir le déficit budgétaire en dessous de 3% du produit intérieur brut – peuvent être considérées comme un effort pour obliger l’Italie à se comporter. De temps en temps, je me demandais si certains les voyaient comme un moyen de rendre impossible pour l’Italie de se joindre à tous. En tout état de cause, l’Italie s’est retrouvée doublement coincée, sans monnaie à ajuster et avec une marge de manœuvre budgétaire sévèrement limitée. Les résultats n’ont pas été bons. Il est ironique de constater qu’entre 2007 et 2014, l’Italie a fait mieux que la plupart des pays pour maîtriser son déficit corrigé des variations conjoncturelles – mais son ratio dette / PIB a fortement augmenté. La raison en est l’absence persistante de croissance du PIB nominal, elle-même due en partie à une monnaie surévaluée et à des restrictions budgétaires strictes. L’Italie est la troisième économie de la zone euro et son troisième pays le plus peuplé. Compte tenu de cela, de l’ampleur de ses dettes et de tout ce que nous avons appris sur les priorités de l’Europe lors de la création de l’euro et depuis, j’ai toujours supposé qu’en fin de compte, l’Allemagne ferait tout ce qui était nécessaire pour protéger l’Italie contre le type de explosion financière qui a frappé la Grèce en 2010. Maintenant, je commence à me demander. L’Italie a besoin d’une croissance du PIB nominal pour empêcher que son fardeau de la dette ne continue d’augmenter. Oui, il doit également réformer son économie, augmenter sa productivité et augmenter sa main-d’œuvre pour le faire de manière durable. Mais tant qu’il restera membre du système de l’euro, organisateur de séminaire il n’y aura pas d’aide d’une monnaie dévaluée. Cela signifie qu’elle a besoin de l’aide de l’Allemagne – non seulement par une plus grande flexibilité budgétaire, ce qui est essentiel, mais aussi par une remontée de l’inflation dans la zone euro vers l’objectif de la Banque centrale européenne de « inférieur, mais proche de, 2% ». Il sera presque impossible pour la zone euro de le faire à moins que l’Allemagne ne voit elle-même l’inflation des prix à la consommation atteindre ce taux ou plus. En voyageant à travers l’Italie lors de ce dernier voyage, j’ai imaginé un autre type de rigidité germanique. Que diriez-vous d’une approche de tolérance zéro à l’inflation qui tombe en dessous de l’objectif? Peut-être que les citoyens allemands devraient payer un impôt supplémentaire chaque année où le pays subit une inflation inférieure à 2%, mais pas proche – la pénalité augmentant proportionnellement au manque à gagner? Le produit pourrait être distribué aux pays ayant un déficit budgétaire corrigé des variations conjoncturelles de moins de 3% et une croissance du PIB inférieure à la tendance. À bien y penser, l’Italie pourrait peut-être imposer une taxe punitive aux touristes allemands? Je sais. Ce serait fou. Mais serait-ce plus fou que d’insister sur une règle arbitraire du déficit budgétaire, non ajustée pour le cycle économique – ou de laisser la demande tomber si bas que l’Europe rate son objectif d’inflation d’un mile, et d’une manière qui condamne l’Italie et d’autres à une récession sans fin

Depuis le jour où elle a été nommée Capitale européenne de la culture en 2008, Liverpool a été mise en avant de manière plus visible pour les voyageurs désireux de découvrir plus que les minuties touristiques habituelles et angoissantes. Même maintenant, plus de six mois après avoir passé la couronne de la capitale lituanienne Vilnius, vous ne pouvez pas faire un seul pas à Liverpool sans rencontrer quelque chose d’une signification culturelle fascinante – mais trouver les meilleurs endroits n’est pas toujours aussi facile. Si vous réservez des hôtels à Liverpool et que vous souhaitez obtenir des conseils sur les sites culturels à découvrir, lisez la suite. The Cavern Club Pour beaucoup de gens, Liverpool est synonyme des Beatles. Même si vous n’êtes pas un grand fan de musique, il est impossible de ne pas tenir compte de l’impact culturel incroyable que The Fab Four a eu sur le monde entier. Ils ont commencé à se faire un nom au Cavern Club, et c’est un endroit génial et discret pour s’initier à l’importance culturelle de ce groupe inoubliable. Il existe de nombreux excellents hôtels de Liverpool dans les environs, ce qui en fait un endroit idéal pour se rendre. 20 Forthlin Road Bien que l’adresse puisse être vague et dénuée de sens pour la plupart, c’est là que le «Cute Beatle», Paul McCartney – maintenant Sir Paul – a passé son enfance. En ce qui concerne les attractions culturelles des Beatles, c’est l’une des moins touristiques et des plus intéressantes de Liverpool. Les hôtels sont assez proches, ce qui signifie que vous pouvez même y marcher dans de nombreux cas. Que vous soyez un grand fan des Beatles ou que vous aimiez simplement visiter des maisons historiques, c’est un endroit spectaculaire. Hope Street Lorsque vous vous lassez de toute la folie des Beatles, vous pouvez découvrir la hanche de Liverpool, en passant par Hope Street pour une expérience culturelle légèrement différente. Cette zone tourne autour des arts – le Philharmonic Hall, une université et le Liverpool Institute for the Performing Arts – la soi-disant Fame Academy – sont tous situés ici. Il possède également de nombreuses boutiques chics et éclectiques et de nombreux hôtels raffinés à Liverpool. Ne manquez pas la cathédrale de Liverpool – le plus grand édifice religieux d’Angleterre et la cinquième plus grande cathédrale du monde. Musées Albert Dock Tout au long de l’Albert Dock de Liverpool, d’anciens entrepôts ont été restaurés et abritent désormais un éventail convaincant de musées. De nombreux hôtels de Liverpool, vous pouvez facilement vous rendre à Albert Dock pour admirer les artefacts inoubliables du Merseyside Maritime Museum ou les expositions décevantes de l’International Slavery Museum. Prendre le temps d’explorer cette partie de la ville peut aider à mieux comprendre sa désignation en tant que capitale européenne de la culture.

La Finlande était en fait une région, puis un grand-duché en dessous de la Suède de la 12e à la 19e génération, et un duché somptueux autonome de la Fédération de Russie juste après 1809. Elle a obtenu une liberté totale en 1917. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Finlande a efficacement défendu dépendance par le biais de la coopération avec l’Allemagne et a résisté à la suite des invasions à travers l’Union soviétique – mais avec beaucoup de manque de territoire. Au cours des cinquante pour cent suivants, la Finlande est passée d’une économie agricole / forestière à une économie industrielle diversifiée et moderne; pour chaque habitant le revenu est probablement le maximum en Amérique L’Union européenne. Membre de l’UE depuis 1995, la Finlande a été le seul véritable État nordique à rejoindre la monnaie unique de l’euro lors de son lancement en janvier 1999. De nos jours, les principaux attributs du statut de bien-être moderne de la Finlande sont une formation de bonne qualité, la promotion de l’égalité et un programme national d’intérêt interpersonnel – actuellement poussé par une population vieillissante et les changements d’une économie globale axée sur les exportations. La Finlande est historiquement agressive dans le secteur manufacturier, en particulier dans les secteurs du bois, des métaux, du design, des télécommunications et des appareils électroniques. La Finlande excelle dans l’exportation de technologies en plus de la commercialisation de startups dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication, des jeux vidéo, des technologies propres et des biotechnologies. À l’exception du bois et de plusieurs nutriments, la Finlande est tributaire des importations de fournitures non transformées, d’électricité et de certains éléments pour les biens produits. En raison du temps froid, l’amélioration du jardinage a des limites pour maintenir la suffisance personnelle en produits de base. La foresterie, une industrie d’exportation importante, offre une occupation secondaire à la population périphérique. La Finlande était l’un des systèmes économiques les plus performants de l’UE avant 2009 et ses institutions bancaires et marchés financiers ont évité la crise économique mondiale la plus grave. Néanmoins, le ralentissement de la planète a frappé durement les exportations et les besoins résidentiels cette année-là, entraînant une contraction de l’économie finlandaise de 2012 à 2014. Le ralentissement économique a affecté les finances publiques ainsi que le pourcentage de la dette financière. L’économie a renoué avec la croissance en 2016, affichant une augmentation de 1,9% du PIB avant d’augmenter d’environ 3,3% en 2017, soutenue par une forte augmentation des dépenses, de l’utilisation personnelle et des exportations Internet. Les experts économiques finlandais supposent que le PIB devrait augmenter de 2 à 3% au cours des prochaines années. Les principaux problèmes de la Finlande seront probablement la diminution des dépenses de main-d’œuvre substantielles et l’amélioration de l’intérêt pour ses exportations. En juin 2016, le gouvernement a introduit un pacte de compétitivité visant à réduire les charges de travail, augmenter plusieurs heures s’est avéré utile et ajouter beaucoup plus de polyvalence au système de gestion des revenus. Par conséquent, la croissance des salaires a été presque stable en 2017. Le gouvernement américain souhaitait modifier le programme de soins médicaux et les services sociaux. À long terme, la Finlande doit s’attaquer au problème du vieillissement rapide de la population et de la réduction de la productivité dans les industries traditionnelles qui compromettent la compétitivité, la durabilité économique et la croissance économique.

Peut-être pas à des vitesses supersoniques, mais la NASA se rapproche incontestablement encore du développement de son avion expérimental piloté capable de briser le tampon semblant sans avoir généré de booms sonores. Abréviation de Tranquil Supersonic Technology, le tout premier avion massif QueSST X-59 a été autorisé pour le dernier assemblage et l’intégration de méthodes, a déclaré l’agence le 16 décembre 2019. Le choix de limpide cristallin, initialement le grand avion X piloté de la NASA (ou avion expérimental) depuis plus de 30 ans, continue d’être produit à l’aide d’une évaluation importante de l’entreprise, appelée Crucial Choice Point-D (KDP-D), par les cadres supérieurs du programme. C’était le dernier obstacle à l’intérieur du programme d’avancement et de construction du X-59 avant qu’il ne recherche l’acceptation du premier vol de la compagnie aérienne, actuellement prévu en 2021, que les autorités décideront chaque fois qu’elles se réuniront à nouveau fin 2020. « Avec la conclusion du KDP-D, nous avons montré que l’entreprise est de routine, qu’elle est bien planifiée et qu’elle est également surveillée », a mentionné Bob Pearce, responsable des relations avec la NASA pour l’aéronautique, dans un communiqué établi. «Nous avons tout en place pour poursuivre cet objectif d’étude historique pour le public voyageur de votre pays.» Focus sur le By-59 QueSST, qui a commencé le 2 avril 2018, se poursuit dans l’usine de fabrication de fonctions Skunk de Lockheed Martin Aeronautics. à Palmdale, en Californie (États-Unis), et il est prévu qu’il se déroule jusqu’au 31 décembre 2021. Selon la NASA, quelques emplois importants sont activement créés pour la construction du fuselage, de l’aile et de l’empennage principaux de l’avion. La configuration finale et l’intégration dans les systèmes de l’avion sont prévues pour la fin de 2020. En avril 2018, Lockheed Martin Aeronautics Organization a reçu un accord de 247,5 milliards de dollars sur le prix en plus de la prime d’incitation de la NASA pour développer, créer et vérifier un avion supersonique plus silencieux. Le X-59 est conçu pour voyager avec un rythme le plus élevé de Mach 1,5 (990 miles par heure) à une altitude de croisière de 55 000 orteils et créer une apparence à peu près «aussi forte que la fermeture d’une porte de voiture»: celle relative à 75 étapes perçues. décibels (PLdB). En fait, la NASA souhaite à un moment donné dépasser ses propres projections et obtenir 70 PLdB. Pour l’évaluation, le Concorde était compétent pour arriver à Mach 2.04 à 60 000 pieds avec un niveau de bruit de croissance sonore de 105 PLdB. « Notre avion devrait être bien en deçà de la limite qui dérange les individus, ou ils pourraient ne pas l’entendre », a déclaré David Richwine, directeur adjoint de la NASA chargé des technologies modernes sur QueSST, comme le propose le magazine Air & Room. La technologie moderne qui se trouve juste derrière le By-59 QueSST est basée sur des générations d’investigation dans le transport aérien supersonique et la technologie de conception et de style. En concevant avec prudence la forme et la configuration générale de l’avion, les concepteurs pensent qu’ils ont découvert une méthode pour utiliser les ondes de choc sortant d’un avion volant à des vitesses supersoniques afin de ne pas créer de telles booms sonores extrêmes. Source: simulateur de vol

L’histoire des avions d’affaires
Les années décroissantes de la Seconde Guerre mondiale ont vu l’introduction des premiers avions de chasse à réaction. Bien que l’image populaire soit que l’Allemagne a été la première à les développer, le pionnier britannique Frank Whittle a conçu des planches à dessin d’un avion à réaction dès le milieu des années 1930.
Après la fin de la guerre, les compagnies aériennes commerciales ont rapidement compris la valeur de ces avions plus rapides. Tout le monde veut arriver plus tôt où il veut. Moins de temps dans l’air signifie moins de décalage horaire, moins de stress dû au bruit du moteur et du vent et plus de temps au sol pour s’occuper des affaires. Pour les voyageurs d’affaires haut de gamme, avion de chasse La Roche sur Yon ces objectifs ont été abordés pour la première fois au milieu des années 60.
Parallèlement au développement de l’utilisation de jets par les grandes compagnies aériennes commerciales – le célèbre Boeing 727 et ses cousins ​​ultérieurs – s’est développée une industrie artisanale de jets plus petits conçus principalement pour les clients ultra-riches.
Learjet, Lockheed JetStar et Gulfstream II étaient les expressions ultimes de ces objectifs de conception à l’époque. Vendues pour environ 1 million de dollars (un prix élevé il y a quarante ans), bapteme en avion de chasse L39 ces limousines à air fabriquées à la main ont été largement utilisées par les cheiks riches en pétrole et les J. Paul Getty de l’époque.
Pour la foule plus jeune, J. Paul Getty était l’un des hommes les plus riches du monde des années 1940 jusqu’à sa mort en 1976. Le Bill Gates de son époque – seul son argent provenait du pétrole et non des ordinateurs – il a été le premier individu à craquer la barre du milliard de dollars.
Le GII de Gulfstream avait de la place pour douze personnes et les intérieurs étaient aussi chics que les chambres des hôtels les plus élégants, avec des moteurs puissants pour les voyages à longue distance. Cette tradition s’est poursuivie jusqu’au milieu des années 80 et au-delà. En 1985, le GIV pesait 33 900 kg (74 600 lb) et avait une portée de 4 200 milles marins.
Bien que la tendance dans les intérieurs soit devenue plus d’entreprise et moins hôtelière au cours des années 1990, avec des jets évoluant en bureaux volants, le luxe réduit n’a pas diminué les avantages fonctionnels. Moniteurs vidéo à écran plat, téléphones par satellite et bien d’autres équipements utiles ont tous trouvé une place dès le début dans les jets d’affaires. Beaucoup en sont venus à diviser les salles de conférence, les chambres à coucher et d’autres fonctionnalités propices aux affaires 24h / 24 et dans le monde entier.
Si vous prévoyez de planifier des stratégies commerciales à 30 000 pieds, vous devez avoir les outils.
Au tournant du millénaire, le marché des avions d’affaires s’est étendu. De plus gros avions ont été construits pour accueillir ceux qui ont besoin de voyager à travers le monde, et des jets plus petits ont été conçus avec des coûts de production et d’exploitation inférieurs.
Les modèles Boeing exécutifs du B757, propulsés par des moteurs Rolls Royce, ont la même gamme de potentiel que son homologue commercial. Seulement, il supporte généralement beaucoup moins de poids des passagers. Cet avion, et d’autres comme le Cessna Citation X ou Global Express, peut voyager presque partout dans le monde sans escale.
Sur la plus petite extrémité, les nouveaux modèles VLJ (Very Light Jet), tels que le HondaJet ou l’E500 d’Express Aviation, ont encore une grande autonomie – environ 3000 milles marins – mais à moins de 10000 livres et transportant seulement six ont des coûts de production et d’exploitation beaucoup plus faibles.

Moteur de recherche en ligne, système informatique personnel pour trouver des techniques de requêtes dans une collection d’informations, qui peut être un catalogue de collection ou même une base de données mais qui est le plus souvent Internet. Un moteur de recherche en ligne génère une liste de «pages» – documents informatiques sur le site Web – qui contiennent les termes d’un problème. La plupart des listes de moteurs de recherche permettent au consommateur de s’inscrire aux conditions avec et, ou, plutôt que de peaufiner les requêtes. Ils peuvent également rechercher spécifiquement des images, des clips vidéo ou des articles à contenu informatif ou des noms de sites Web. Le Net est en grande partie non organisé, ainsi que les informations sur ses pages Web sont de grande qualité, notamment les détails commerciaux, les bases de données nationales, les sélections de références de recherche et les collections de documents individuels. Les moteurs de recherche tentent de déterminer des pages fiables en les pondérant ou en les positionnant en fonction de la quantité d’autres pages Web qui les référencent, en identifiant les «autorités» auxquelles de nombreuses pages se réfèrent et en identifiant les «hubs» qui se réfèrent à plusieurs pages Web. Ces techniques pourraient bien fonctionner, mais l’utilisateur devrait continuer à exercer son talent lors du choix de mélanges appropriés de phrases clés. La recherche de banque peut rendre des centaines de pages Web («hits») innombrables, la plupart provenant de banques industrielles. Une recherche d’institution financière fluviale peut éventuellement continuer à renvoyer au-dessus de dix millions de pages Web, dont quelques-unes proviennent d’institutions financières avec rivière dans le titre. Seuls de nouveaux raffinements tels que les berges des cours d’eau et les zones riveraines minimisent la quantité de grèves sur des dizaines de milliers de pages Web, de loin les plus connues dans lesquelles concernent les rivières et leurs berges. Les moteurs de recherche utilisent des robots d’exploration, des applications qui explorent le net en suivant des liens hypertexte de page en page Web, en enregistrant tout sur une page (appelée mise en cache), ou des parties d’une page Web, ainsi qu’une approche étonnante pour étiqueter le contenu du contenu afin de construire des index pondérés. Les sites Web incluent généralement leurs balises particulières sur les pages Web, qui ne sont généralement remarquées que par les robots d’exploration, afin de pouvoir améliorer la correspondance entre les requêtes et leurs sites Web. Les abus de cet étiquetage volontaire peuvent fausser les résultats des moteurs de recherche autrement pris en compte lors de la conception des moteurs de recherche. De même, une personne doit être consciente du fait qu’un moteur de recherche en ligne spécifique vend des phrases clés, en particulier si les sites Web qui ont payé pour un positionnement préférentiel ne sont généralement pas suggérés séparément. Même les listes de moteurs de recherche les plus importantes, comme les moteurs de recherche, Google !, Baidu et Bing, ne sont pas en mesure de prendre en charge la prolifération des pages Web et de chaque feuillage d’énormes parties découvertes. Source: Agence SEO Lille

J’ai été élevée dans une maison de société dans un milieu des affaires où les mineurs devaient acheter leurs propres graisseurs, c’est-à-dire des combinaisons en silicone, des pièces de forage ainsi que d’autres outils dans l’atelier. Cette entreprise, Inco Restricted, le premier producteur mondial de nickel pendant une grande partie du XXe siècle, gérait la ville de Sudbury, en Ontario, mais n’a jamais réussi à obtenir l’âme des femmes et des hommes qui y résidaient et s’y est avérée utile. C’est parce que ce sont des femmes et des hommes syndiqués, à titre personnel, juste un peu tapageurs et bien informés que les appels chétifs du personnel personnel tombent dans l’oreille d’une entreprise sourde. Alors que je me préparais à prendre ma retraite dans quelques jours, 54 ans après avoir commencé à agir en tant que perforateur de cuivre sur la fonderie d’Inco, la relation entre les multinationales massives et les employés est différente. Les syndicats symbolisent désormais un pourcentage beaucoup plus compact de personnel, de sorte que certains d’entre eux ne savent pas exactement ce qu’est une organisation du travail ou ce que le travail préparé peut accomplir. Ce qui est le résultat d’attaques délibérées qui durent depuis des décennies contre les syndicats de la part des entreprises et des riches. Ils ont l’intention de posséder non seulement le temps des travailleurs, mais aussi la création, mais leur véritable âme. Je voudrais vous raconter l’histoire d’Inco car elle illustre l’arc d’ascendance et d’atténuation des syndicats au cours des 72 dernières années depuis ma naissance à Sudbury. Lorsque j’étais enfant, les travailleurs d’Inco, environ 19 000 d’entre eux, étaient représentés par le Syndicat mondial de la mienne, Mill and Smelter Staff. L’union accumulait la durabilité. Mon père, Wilfred Gerard, était parmi les canailles. Nous ne vivions qu’à quelques kilomètres de la mine et le personnel s’accumulait dans la maison. Quelqu’un apportera une caisse de boisson, et ma maman fera des œufs verts ou des sandwichs à la bologne. Les conditions dans la mienne avaient été horribles et ces employés s’étaient organisés pour changer les choses. Je me souviens qu’ils parlaient plus d’un arrêt de travail que de lunettes de sécurité. J’étais surpris qu’ils aient besoin de faire quelque chose de cette façon pour obtenir un équipement important. Selon moi, l’entreprise devrait volontairement prendre cette simple mesure pour garantir que les employés ne soient pas inutilement blessés au travail. J’ai découvert deux cours importants en m’asseyant sur les méthodes et en écoutant ces réunions. La première était que l’entreprise ne ferait rien du tout pour vos employés à moins qu’elle ne subisse la pression d’une action combinée. L’autre était que les syndicats étaient des dispositifs de justice tout aussi économique qu’interpersonnelle. J’ai commencé à travailler dans la fonderie à l’ère 18 après avoir obtenu mon diplôme d’études secondaires. Ma mère a conseillé à ma petite amie, Susan, ma future épouse, de ne pas me permettre de m’impliquer dans le syndicat comme si je l’avais fait, je serais toujours partie. Pendant quelques années, j’ai résisté à l’activisme syndical. Pourtant, j’avais une copie de l’accord de travail dans ma poche, tirée juste assez haut pour que le patron puisse la voir. J’ai réalisé ce que cela mentionnait vraiment et je voulais qu’il sache que je comprenais. En 1967, après mes 20 ans, le Syndicat mondial des employés des mines, des usines et des fonderies s’est joint à la United Steelworkers (USW) et j’étais associé USW. Il n’a pas fallu beaucoup de temps aux gars de la fonderie pour constater que je jouissais d’une grande cavité buccale. Aussi bien qu’en 1969, ils ont demandé à ce que je devienne délégué syndical. Ce qui avait été votre premier pas. Ma mère était correcte. Cela signifie que j’avais été éliminé la plupart du temps. Je me suis acheté personnellement rétrogradé et je pouvais donc travailler les changements de jour et aller à l’école la nuit. En équipe de jour, j’ai remarqué que l’entreprise utilisait un tas d’entrepreneurs en construction. Plusieurs avaient effectué des travaux qui devaient être effectués par des associés syndicaux. D’autres entrepreneurs en construction étaient assis dans leurs camionnettes garées juste derrière le magasin, sans rien faire. J’ai donc acquis une demi-douzaine de personnes pour m’aider à suivre et à documenter les infractions chaque jour. Ensuite, nous documentions les griefs contre l’entreprise. Nous pourrions ne pas gagner car le libellé de l’accord était affaibli à ce moment-là, mais nous l’avions adopté au moyen de toutes les phases du deuil, en plus de coûter les fonds d’Inco. Cela a rendu les patrons fous. Alors qu’ils m’ont sorti. Vous devez être prêt pour cela si vous voulez devenir activiste. Ils m’ont obligé à ratisser des pierres qui avaient diminué de mes propres camions sur la route. Ils m’ont fait ramasser des ordures dans le parking. Ils ont tenté de m’humilier. Ayant dit cela, j’identifiais habituellement une méthode à suivre sans s’incliner devant eux.

En 2007, Nicholas Stern, économiste anglais dominant et ancien économiste en chef de la Community Bank, a écrit que «la transformation du climat est causée par la meilleure défaillance du marché que la planète ait connue». L’analyse de Stern était sévère, mais pas hyperbolique. C’est vraiment pour votre explication facile pourquoi, chaque fois que nous prenons la science du climat d’une manière très sérieuse, nous ne pouvons pas empêcher la conclusion que nous courtisons la catastrophe écologique en ne stabilisant pas le temps. Le néolibéralisme est une puissance à l’origine de la crise climatique. C’est parce que le néolibéralisme est vraiment une variante du libéralisme traditionnel, et le libéralisme classique se développe à partir de l’idée que chacun devrait avoir un maximum de flexibilité pour poursuivre son attention personnelle dans les contextes de l’industrie capitaliste. Mais le néolibéralisme diffère également considérablement du libéralisme traditionnel: ce qui se passe réellement dans la formation sous le néolibéralisme, c’est le fait que les organes directeurs permettent aux grandes sociétés de saisir facilement les opportunités de revenus dans toute la mesure du possible, et les autorités gouvernementales intercèdent même pour le compte des sociétés lorsque leurs revenus peuvent être menacé. Comment les organisations pétrolières essentielles ont réagi pour se débarrasser des preuves du changement climatique signifie un examen de cas dramatique du néolibéralisme dans la réalité. En 1982, des experts travaillant à l’époque d’Exxon Business (maintenant Exxon Mobil) ont prédit que d’ici 2060, brûler de l’huile essentielle, du charbon et du gaz pour créer de la vitalité augmenterait les températures régulières de la planète d’environ 2 ° Celsius. Cela, à son tour, créerait précisément les types de perturbations climatiques énormes que les gens ont progressivement qualifiés depuis les années 1980, c’est-à-dire les extrêmes de chaleur, les précipitations abondantes, les sécheresses, l’élévation des niveaux d’eau et la perte de biodiversité, avec des effets connexes sur la santé, les moyens de subsistance, la nourriture la sécurité, la source d’eau et la protection des êtres humains. En 1988, des chercheurs de la Casing Corporation sont parvenus à des conclusions comparables. Nous savons actuellement ce qu’Exxon et Shell ont fait avec ces informations: ils les ont enterrées. Ils l’ont fait pour votre raison évidente, si les informations étaient alors reconnues, cela aurait pu menacer leurs perspectives de recevoir d’énormes revenus de la fabrication et de la vente d’huile essentielle. Il n’y a absolument aucune réduction du fait que ce qu’Exxon et Shell ont réalisé était immoral. Cependant, il est également très clair que les deux sociétés se sont comportées exactement sur la base des préceptes du néolibéralisme, c’est-à-dire qu’elles se sont comportées pour protéger leurs bénéfices. De plus, ils ont continué dans les années 80 à réagir conformément aux préceptes du néolibéralisme en supprimant les subventions les plus importantes pouvant être obtenues de tous les organes directeurs du monde entier. Au milieu de tout cela, aucune organisation n’a été sanctionnée par le gouvernement pour sa conduite. À l’inverse, ils peuvent continuer à générer d’énormes revenus et à recevoir de grosses subventions des autorités. Vaincre le néolibéralisme est clairement une entreprise gouvernementale d’une importance ahurissante. Mais nous ne pouvons pas nous attendre à battre le néolibéralisme à moins d’avoir une alternative possible en place. C’est alors que le concept du nouveau paquet respectueux de l’environnement deviendra principal. Le Green New Deal a acquis une énorme influence en tant que cadre de mise en place au cours des dernières années. Cela seul est en fait un succès majeur. Cependant, il est impératif de transformer ce grand concept en un plan pratique. À mon avis, mettre de la viande dans les fragments d’os du Green New Deal commence par une idée de base particulière: nous devons absolument cesser de brûler du pétrole, du charbon et du gaz naturel pour générer de l’électricité au cours des trente prochaines années au plus; et nous devons le faire d’une manière qui soutiendra également l’augmentation des normes de résidence et l’augmentation des possibilités pour les gens qui fonctionnent et les pauvres partout dans le monde. Ce modèle de tout système de nouvelle offre verte est, en réalité, tout à fait raisonnable en termes de caractéristiques uniquement monétaires et spécialisées. Des options d’énergie renouvelable parfaitement propres – qui comprennent l’énergie solaire, l’énergie éolienne, la géothermie, ainsi qu’une énergie hydroélectrique à échelle réduite et une bioénergie à émissions réduites – sont déjà à parité avec les combustibles standard et le nucléaire ou elles sont moins chères. De plus, la seule méthode la plus simple et la moins chère pour réduire les émissions est d’élever les normes de performance énergétique via, entre autres, la modernisation des structures actuelles, en faisant fonctionner les nouvelles propriétés en tant qu’internautes absolument sans électricité, et en échangeant des voitures gourmandes en carburant avec l’augmentation des transports publics et électriques véhicules à moteur. Les mesures d’efficacité énergétique, évidemment, vous aident à économiser de l’argent – par exemple, les factures d’électricité de votre propriété pourraient logiquement être réduites de 50% sans avoir à réduire la quantité que vous allumez, chauffez ou refroidissez simplement votre maison. Ainsi, le New Deal respectueux de l’environnement ne coûtera jamais rien aux consommateurs avec le temps, tant que nous résoudrons le problème de soutenir les actifs du New Deal respectueux de l’environnement avec les avantages de coûts que nous acquérons en augmentant les spécifications d’efficacité et en générant une énergie alternative bon marché.

Dans le cadre d’un changement magnifique et vraiment légitimement douteux pris le 3 janvier, le pourcentage électoral clé du gouvernement espagnol, un organe administratif sans aucun pouvoir judiciaire, a voté pour se débarrasser immédiatement du leader catalan Joaquim Torra. Dans un discours considérant exactement la même nuit, Torra a rejeté la validité du jugement, affirmant qu’en termes de se débarrasser de lui du lieu de travail, il ne répond qu’à la volonté du peuple catalan et du Parlement catalan. Dans des situations désespérées, le programme du parlement convoqué ce jour-là, Torra a obtenu le soutien total et sans ambiguïté du bloc indépendant indépendant en vrac du parlement catalan. Pendant ce temps, lors de la cérémonie d’investiture du choix du Premier ministre socialiste Pedro Sa’nchez, qui s’est déroulée simultanément à Madrid, les événements de droite Vox et PP ont appelé à l’emprisonnement immédiat de Torra ainsi qu’à la suspension du statut d’autonomie catalan avec la réimposition de l’article 155. de la Constitution comme cela a été fait après la déclaration d’indépendance catalane du 27 octobre 2017. Il offre un voyage fascinant et turbulent au cours des 20 derniers mois pour la Torra âgée de 58 à 12 mois. Il y a deux ans, il avait été un dirigeant d’entreprise et un activiste social qui n’avait jamais été associé à la politique électorale nationale. Néanmoins, une fois que les principales autorités espagnoles ont dissous le parlement catalan à la suite de son vote d’autonomie d’octobre 2017 et, par conséquent, acheté de nouvelles élections, Torra a donné son titre d’avance comme étant un choix parlementaire. Vers la grande surprise de nombreux et l’extrême consternation du gouvernement espagnol, le parti Ensemble pour la Catalogne du leader Carles Puigdemont a probablement reçu le plus de votes dans le bloc de la liberté de la majorité des experts, et donc le droit légal de former un tout nouveau gouvernement. Madrid, cependant, n’avait rien à voir avec cela. En janvier 2018, une fois que le Parlement catalan aurait prêté serment à Puigdemont par une connexion vidéo de son exilé belge, le directeur général du législateur a soudainement interrompu la procédure en raison du danger de sanctions judiciaires qu’il avait acquises auprès des tribunaux espagnols. Juste après que deux autres candidatures à la liberté d’experts ont été sabordées de la même manière, elles sont le résultat de la Torra, la plupart du temps inconnue, qui a été à un moment donné inaugurée depuis l’esprit du gouvernement de coalition indépendantiste en mai 2018. Parce que la présidence présumée , il a toujours produit clairement qu’il pense que son objectif parfait est toujours d’améliorer la Catalogne vers l’indépendance à l’intérieur de la méthode la plus rapide possible. Source: Organisation de séminaire Barcelone